dimanche 6 septembre 2009

premiers vols


En revenant du lac, il y a toujours cette traversée de Roberval qui est un peu pénible. Mais parfois, un petit quelque chose vient adoucir la route.
Dimanche soir, un peu avant la tombée de la nuit, un vol de canards sauvages. Ils étaient 12, marron tendre, le bec en avant, en formation en V, à traverser mon ciel. Vers quels champs accueillants, quel Sud moins glacé ?

Officiellement, l'automne est arrivé, et bientôt les plans d'eau vont se couvrir du duvet blanc des oies sauvages. Tous ces migrateurs bruyants vont envahir les champs pour se gaver d'herbes et de céréales. Souvent je vais regarder vers le haut au son de leurs encouragements camarades et m'envoler en pensée un instant avec eux.

Puis rester là tout une demi-année à attendre leur retour, confortablement blottie dans le confort hivernal du Nord. A guetter les premiers cris, à me souvenir des nuées blanches.

Aucun commentaire:

Membres

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Nomade globale, un kaléidoscope de paysages et de sensations en permanence en mouvement dans ma tête.
compteur pour blog