mercredi 4 novembre 2009

11h36 et des poussières

Il est des moments purs quand par chance ou inadvertance on laisse parler son âme.
Ça ne prévient jamais et pourtant l'instant a cette clarté inoubliable.

Le lieu est commun, il aurait suffi de peu pour cette fois-ci aussi parler de rien, pour meubler le silence, au lieu de quoi on tend des perches, on fait des liens, et de ce petit laps de temps émerge la vérité, une de celles que l'on reconnait d'instinct.

C'est un risque à prendre, de laisser tomber les masques. Quand deux personnes se rencontrent ainsi, c'est une amitié qui se noue, sur quelques mots, sur un brin de franchise.

La naissance d'une amitié, et deux cœurs plus légers.

Aucun commentaire:

Membres

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Nomade globale, un kaléidoscope de paysages et de sensations en permanence en mouvement dans ma tête.
compteur pour blog